Partager
Sébastien et Vincent ne cessent de grappiller des places depuis leur entrée dans le Pot-au-noir. Le duo ARKEA PAPREC auteur d’une belle remontée la veille a su batailler pour contenir les assauts des concurrents revenus derrière et pointe ce matin en 5ème position à 286 milles du leader APIVIA. Surtout, il vient de dépasser le 60’ CHARAL qui on se souvient était en tête de flotte avec un solide matelas il y a quelques jours. C’est dire si ce Pot-au-noir a été sévère. Encore dedans Sébastien et Vincent devraient sortir sous peu de cette zone intertropicale instable. Ils retrouveront alors les Alizés du Sud-Est et un long bord de reaching propices à faire parler le potentiel de leur monture, bien qu’amputée d’un foil.

« Il fait très chaud et l’ambiance est très humide, c’est limite supportable. Nous avons déchiré le J0 la nuit passée et l’avons mis devant ce qui a apporté encore plus d’humidité dans le bateau. Avec les charges moteur en plus, ça devient invivable à l’intérieur.

Le pot a vraiment été compliqué car au début, il était très Nord, d’ailleurs Vincent ne l’avait jamais vu aussi Nord et ensuite il a commencé à se décaler vers le Sud.

Une fois qu’on en sera sortis c’est un speed test qui nous attend. Au près au début dans un Alizé de Sud-Est puis au reaching et au portant. Ça va nous pousser à tout donner jusqu’au bout !

On pense arriver à Salvador de Bahia dimanche dans la soirée. »

Salvador de Bahia qui vient d’ailleurs de célébrer son premier vainqueur. Le Multi50 « Groupe CGA – Mille et un sourires » emmené par le duo Lamiré/Carpentier a franchi la ligne d’arrivée à 5h49 (heure française) après plus de 11 jours de course. Un grand bravo à eux !