Partager
C’était une journée compliquée hier pour Sébastien et Vincent, contraints de naviguer sur le bord sans foil dans du vent fort et de la mer. Après un empannage ce matin aux alentours de 7h00, le duo navigue bâbord amure, du bon côté donc, dans un alizé moins intense mais bien installé. ARKEA PAPREC pointe à la 9e position ce samedi matin à 116,7 milles du leader Charal. Le bateau noir et rouge s’est envolé hier, voulant prendre le plus d’avance possible avant d’entrer dans le pot-au-noir la semaine prochaine.

« Nous avons fait un long bord de tribord amure hier dans 20-22 nœuds de vent avec de la mer très courte. C’était compliqué car le bateau plante dans les vagues quand nous naviguons du côté sans foil » explique Sébastien Simon.

« Nous avons passé cette nuit l’île la plus au Nord des Canaries. C’est un petit caillou au milieu de l’Atlantique, elle n’est même pas sur les cartes ! Les conditions sont plus faciles et sur le bon bord, nous allons retrouver des bonnes vitesses ».

Les Imoca du groupe de l’Ouest sont en train de rejoindre le Sud et sortiront en fin de journée de la dorsale qui leur barre la route au-dessus de Madère. La flotte des 60 pieds naviguera enfin dans le même système météo et le milieu de classement pourrait être chamboulé.

On board ARKEA PAPREC © Sébastien Simon / ARKEA PAPREC