Partager
8e au classement ce jeudi matin, Sébastien et Vincent s’accrochent alors qu'ARKEA PAPREC navigue sur le bord où son foil manque. Les vitesses se réduisent ce matin à l’approche d’une dorsale au large de Gibraltar qu’ils vont contourner par l’Ouest. Ils rencontreront ensuite l’alizé le long des côtes marocaines. Le duo est ce matin à un peu plus de 50 milles du nouveau leader Apivia.

« Le soleil est timide mais il fait chaud. Nous sommes concentrés à faire avancer le bateau tant bien que mal. Nous naviguons tribord amure sur notre foil cassé depuis longtemps et il y a encore beaucoup de tribord qui s’annonce pour la suite du parcours.

Nous sommes toujours confiants sur notre choix de route. Nous avons les bons adversaires autour de nous et la flotte du Sud est plus rapide que celle de l’Ouest. Ça a l’air plus compliqué de leur côté avec des dépressions, des fronts, des molles, des risées… Il faut que l’on réussisse à tenir dans ce groupe, ce serait pas mal que ça nous sourit un peu plus ! » confie Sébastien.

De nombreuses manœuvres sont à prévoir pour optimiser la configuration du bateau dans les vents faibles prévus aujourd’hui. La journée qui s’annonce ne sera pas de tout repos !