Partager
Après le gros temps puis la pétole (absence de vent) des derniers jours, Sébastien Simon navigue dans des conditions presque parfaites : 15 nœuds de vent et une mer dans le bon sens. En cette fin d’après-midi, ARKEA PAPREC glisse à une vingtaine de nœuds, en tête de la flotte de la Bermudes 1000 race.

Reposé et en pleine forme, Sébastien Simon nous raconte les prévisions pour la suite de la course :

« Le vent va progressivement se renforcer et prendre une autre direction. J’envisage un changement de voile ce soir et il faudra peut-être aussi prendre un ris dans la grand-voile.

Pour le moment les conditions sont top même si ça mouille un peu. J’ai d’ailleurs une fuite juste au-dessus de ma couchette qui est très désagréable !

J’ai une super vitesse et je suis surpris d’avoir trouvé les clés du bateau aussi rapidement. Quand le bateau ralentit, j’arrive à savoir pourquoi et je fais en sorte de regagner en vitesse. »

 

Ralentissement prévu demain matin

« Il va y avoir une transition à gérer demain matin, une zone sans vent qui va certainement nous ralentir. Je vais essayer de contrôler mes adversaires et passer cette zone sans perdre trop d’avance. Il faudra tenir bon et ne pas se laisser surprendre par les trajectoires de concurrents ! »

 

Super admiratif

« Je suis super admiratif de la course de Damien Seguin. Il est handicapé mais s’en sort beaucoup mieux que la plupart d’entre nous ! Le fait qu’il soit monté en haut de son mât, en pleine mer, pour réparer sa grand-voile, je trouve cela incroyable ! »

 

Classement à 17h00

  1. ARKEA PAPREC / Sébastien Simon – 509,4 nm de l’arrivée
  2. MALIZIA II – YACHT CLUB DE MONACO / Boris Hermann – 33,5 nm du 1er
  3. INITIATIVES CŒUR/ Samantha Davies – 40,9 nm du 1er