Partager
Sébastien Simon et Yann Eliès, en 4e place ce matin, naviguent depuis 24 heures à une vitesse moyenne de 17 noeuds, de quoi ravir le duo qui a réussi à gagner quelques milles sur la tête de la flotte. Après 18 jours de mer, le trio de tête, toujours mené par LinkedOut (Ruyant / Lagravière), devrait franchir la ligne d’arrivée en début d’après-midi, heure martiniquaise, soit dans la soirée (heure métropole).

Dans la nuit, Sébastien partageait les conditions de navigation à bord d’ARKEA PAPREC :

« Nous voilà à quelques 700 milles de l’arrivée, nous sommes au reaching depuis le début de la journée. C’est top car nous arrivons à faire quand même pas mal de distance et le bateau est assez agréable ! Je pense que nous avons bel et bien quitté le Pot-au-Noir. Le bord n’est pas forcément passionnant car il n’y a pas beaucoup de manoeuvres, on ne voit pas grand monde, pas beaucoup de bateaux et nous ne croisons pas beaucoup d’animaux marins. 

Pour nous, il y a toujours une course dans la course, nous essayons de contenir Samantha Davies et Nicolas Lunven, d’Initiatives-Coeur, qui sont derrière. En début de journée, ils étaient revenus à 11 milles derrière nous. Ils avaient réduit l’écart quasiment par 4 depuis Fernando de Noronha ! 

Dans quelques jours nous arriverons en Martinique, nous avons hâte et d’ici là nous allons essayer de conserver cette avance, on s’accroche ! »

Ce matin, le duo d’ARKEA PAPREC distance l’IMOCA Initiatives-Coeurs (Davies / Lunven) d’une trentaine de milles. Sébastien et Yann glissent actuellement vers La Martinique à une vitesse de 17 noeuds.

L’IMOCA ARKEA PAPREC pointe ce matin à la 4e place, 549 à milles du leader LinkedOut (Ruyant / Lagravière).

 

 

ARKEA PAPREC navigation © Martin Viezzer / Arkea Paprec