Partager
  Le duo d’ARKEA PAPREC, en 4e place ce matin, continue sa remontée le long de la zone d’exclusion. Sébastien Simon et Yann Eliès abordent cette dernière semaine de course et ne vont rien lâcher jusqu’à la ligne d’arrivée en Martinique, bien déterminés à conserver leur 4e place. Ils rasent actuellement la zone interdite et naviguent à une vitesse moyenne de 11,8 noeuds sur les dernières 24 heures.

Contacté ce matin, Sébastien revient sur les conditions de navigation le long du Brésil 

« Nous empannons le long de la zone interdite du Brésil, pour garder la gauche, le vent va tourner à gauche au fur et à mesure et nous permettre d’aller quasiment en ligne droite vers La Martinique. C’est un bord qui n’est pas palpitant depuis deux jours, il fait très chaud et de plus en plus humide. Nous devrions passer l’équateur en début de matinée. Nous essayons de conserver notre avance par rapport à Initiatives-Coeur pour ensuite essayer de la creuser sur un bord de reaching. »

Sébastien et Yann sont toujours au coude-à-coude avec Initiatives-Coeurs (Davies / Lunven), et c’est le duo Nicolas Troussel / Sébastien Josse, sur le 60 pieds Corum L’Epargne, qui revient fort. Longtemps distancé, Corum L’Epargne est maintenant à la 6e place, à quelques 130 milles d’ARKEA PAPREC.

Le trio de tête, mené par l’IMOCA LinkedOut (Ruyant / Lagravière), réalise une très belle course et devrait arriver dans la baie de Fort-de-France en milieu de semaine.

L’IMOCA ARKEA PAPREC pointe ce matin à la 4e place, à 441 milles du leader LinkedOut (Ruyant / Lagravière).

Transat Jacques Vabre - Fernando de Noronha © Team ARKEA PAPREC