Partager
Sébastien Simon et Yann Eliès, avec une vitesse moyenne sur les dernières 24 heures de 12 noeuds, font route vers les côtes brésiliennes. À la poursuite d’Initiatives-Coeur (Davies / Lunven), l’IMOCA ARKEA PAPREC n’est qu’à une 30aine de milles du duo franco-britannique.

Cette nuit, Sébastien nous donnait quelques détails sur les dernières heures de navigation :

« Nous sommes en plein milieu du Pot-au-Noir, nous avons de beaux orages derrière nous et le spectacle est assez magnifique. Je pense que nous avons eu de la chance à bord d’ARKEA PAPREC de traverser le Pot-au-Noir assez rapidement, il y a quelques grains autour de nous mais nous avons bon espoir d’être de l’autre côté donc c’est quand même une sacrée libération !

Le podium a l’air un peu loin, mais nous sommes toujours au contact d’Initiatives-Coeur et d’11th Hour et la bataille pour la quatrième place fait rage ! Il fait très chaud et très humide, nous avons du mal à rester sous la casquette, mais tout va bien à bord ! Pour le moment, nous avons une 10aine de noeuds de sud-est et nous nous dirigeons vers l’île Fernando de Noronha. »

Le trio de tête, continue sa percée laissant ses poursuivants à 200 milles de distance. LinkedOut (Ruyant / Lagravière), Charal (Beyou / Pratt) et APIVIA (Dalin / Meilhat) ne sont plus qu’à un peu plus de 350 milles de l’archipel de Fernando de Noronha, marque de parcours des IMOCA. Le groupe de tête semble avoir retrouvé des conditions plus favorables et avance actuellement à 18 noeuds de moyenne.

L’IMOCA ARKEA PAPREC pointe ce matin toujours à la 5e place, à 280 milles du leader LinkedOut (Ruyant / Lagravière).

Transat Jacques Vabre - ARKEA PAPREC © Team ARKEA PAPREC