Partager
Sébastien Simon et Yann Eliès, ont traversé dans la nuit l’archipel du Cap-Vert. Le duo de l’IMOCA ARKEA PAPREC a fait le choix de contourner l’île de Boavista par l’ouest hier soir. C’est le 60 pieds LinkedOut (Ruyant / Lagravière) qui sort avantagé de ce passage d’archipel, avec 40 milles d’avance sur Charal (Beyou / Pratt) et 53 milles sur APIVIA (Dalin / Meilhat). Mais la route est encore longue, avec un peu plus de 3 200 milles nautiques à parcourir jusqu’à Fort-de-France.

La flotte de tête fait maintenant route vers l’ouest avant la fameuse traversée du Pot-au-Noir, tant redoutée par les marins. « Dans le Pot-au-Noir, il est très difficile d’avoir des certitudes et d’anticiper ce qu’il va s’y passer. Il y a une part de chance ! » nous expliquait Yann avant le départ.

Alors que les prochaines heures s’annoncent particulièrement stratégiques Sébastien et Yann enchaînent réglages de voile et travail sur la météo.

L’IMOCA ARKEA PAPREC pointe ce matin à la 5e place, distancé par le 60 pieds linkedOut (Ruyant / Lagravière) de 174 milles.

Titre non renseigné © Martin Viezzer / Arkea Paprec