Partager
Après une belle course sur la Rolex Fastnet Race en août dernier à bord d’ARKEA PAPREC, Sébastien Simon et Yann Éliès sont impatients de retrouver la flotte d’Imoca pour une nouvelle confrontation cette fois-ci à Lorient. Avec un rythme intense : quatre jours, trois épreuves, le Défi Azimut - Lorient Agglomération se déroulera du 14 au 19 septembre et promet une fois de plus de belles performances.

La 11e édition du Défi Azimut - Lorient Agglomération débutera mercredi prochain avec les impressionnants runs de vitesse, des bords de pure adrénaline entre l’île de Groix et Lorient. Sébastien et Yann pousseront l’Imoca ARKEA PAPREC sur une distance d’ 1 mille pour tenter d’enregistrer le meilleur chrono. Une journée intense garantissant un spectacle à couper le souffle et l’occasion pour le duo de montrer toute leur maîtrise et le potentiel de leur 60 pieds à bord duquel ils ont engrangé les milles en entraînements ces dernières semaines. 

Dès le lendemain, Sébastien et Yann accompagnés de leur mediaman, Martin Viezzer, s’élanceront pour les 48H Azimut, une boucle longue d’environ 500 milles nautiques au départ de Lorient. L’épreuve phare du Défi Azimut, 48 heures de navigation pour parfaire leur duo et se confronter une dernière fois avec la flotte d’Imoca avant le départ de la Transat Jacques Vabre début novembre.

« Je me réjouis de participer aux 48H Azimut, c’est une épreuve intéressante et une nouvelle confrontation avec 14 duos sur la ligne de départ. Nous avions été un peu déçus de notre 4e place sur la Rolex Fastnet Race même si nous étions aux avant-postes. Pour le Défi Azimut, nous aimerions clairement valider une place sur le podium, nous savons que nous avons un coup à jouer. » Yann Éliès

Dimanche, pour clôturer ces quatre premières journées de navigation, c’est en équipage que Sébastien et Yann tenteront de battre le record du tour de l’île de Groix. Un record détenu par Vincent Riou à bord de PRB, en 1 heure 8 minutes et 10 secondes. Pour cette épreuve, Chrono Tour de Groix, le duo va s’entourer d’un équipage inédit  avec le cycliste, membre du team ARKEA SAMSIC et local, Warren Barguil et la médaillée olympique en 470, Aloïse Retornaz, salariée du Crédit Mutuel Arkéa. 

Le Défi Azimut est un superbe événement, il devrait y avoir plus de courses comme celle-là durant la saison ! C’est une course géniale, car elle permet d’embarquer facilement les partenaires sur les runs et sur le tour de l’île de Groix. Le format des 48H est une course au large très intéressante, une bonne dernière confrontation. Ce sont des formats que j’apprécie. Pour le tour de l’île de Groix, nous aurons la chance d’avoir à bord Aloïse, que je connais bien, nous faisions du 420 ensemble et Warren que je suis ravi d’accueillir dans ces conditions.” Sébastien Simon

48H entraînement Sébastien Simon et Yann Éliès © Martin Viezzer / Arkea Paprec