Partager
Alors que les leaders ont ralenti hier dans le Pot au noir, Sébastien Simon en a profité pour appuyer sur la pédale d’accélérateur. En 24 heures, ARKEA PAPREC a repris près de 100 milles sur la tête de la flotte. 11e au classement de 12h00, le foiler rouge et bleu file a plus de 21 nœuds et entre dans le Pot au noir. A priori peu actif, il ne devrait pas poser trop de problème à Sébastien qui prévoit d’en sortir assez rapidement. Demain, ARKEA PAPREC passera l’Équateur. Rendez-vous dans l’hémisphère sud !

Sébastien Simon joint ce matin par téléphone

« Il fait chaud et humide, la mer est plate, ça me permet de voler au-dessus des vagues ! Je me suis battu toute la nuit pour faire avancer le bateau le plus vite possible. Pour bien faire fonctionner le pilote, je suis collé à la télécommande, sur le pont pour surveiller les grains et gérer les écoutes.

Je suis à quelques milles du Pot au noir. Ça allait vite cette nuit et j’ai l’impression que le Pot ne va pas beaucoup me ralentir non plus. Il ressemble à un simple nuage de convergence entre le flux d’alizés du sud-est et le flux d’alizés du nord-est. En étant optimiste, je pense que je vais en sortir d’ici quelques heures. Mis à part quelques petits grains qui pourraient me ralentir, il ne devrait pas y avoir beaucoup d’activité. Je serai à l’équateur demain. »