Partager
Déterminé à rattraper le retard pris le matin-même pour monter au mât, Sébastien Simon avait choisi hier « d’aller tout droit » dans la dépression tropicale Thêta. Une stratégie qui semble s’avérer payante puisqu’ARKEA PAPREC a recollé à la flotte ce samedi midi et profite d’un positionnement qui devrait l’avantager pour les heures à venir. Sébastien navigue actuellement au portant à 17 nœuds. Il devra gérer une dorsale anticyclonique cet après-midi avant d’empanner dans la nuit, cap au sud. À partir de demain, les solitaires navigueront dans un alizé léger mais bien établi qui sera le bienvenu après un début de course engagé.

Sébastien Simon joint par téléphone

« Je n’ai pas eu de problème pendant le passage de Thêta, je suis satisfait ! Je ne sais pas dire la force réelle du vent que nous avons rencontré. Sans les girouettes, c’est un peu à l’estime. Je pense avoir eu une quarantaine de nœuds. Je m’attendais à avoir plus. J’ai quand même levé le pied pendant un moment sous grand-voile 3 ris seule car il faisait noir, il y avait beaucoup de mer et sans les données de vent, je ne voulais pas prendre de risque. La girouette de secours à l’arrière du bateau fonctionne. Elle m’indique des informations relatives car au ras de l’eau mais cela m’aide quand même à barrer le pilote automatique. J’ai réussi à dormir un peu cette nuit quand on était au ralenti. J’ai renvoyé de la toile ce matin et je vais encore en envoyer en début d’après-midi.

Je suis assez content de ma trajectoire pour passer cette tempête. J’aurais peut-être pu attaquer un peu plus mais je pense que j’ai un bon placement pour ce soir, j’espère que ça va payer ! Je suis en train de regarder les routages, là. Ensuite je vais manger et me sécher un peu car je suis trempé !

Ça va être sympa demain, on va partir au reaching jusqu’au Pot au noir. On devrait avoir une vingtaine de nœuds, pas trop de mer, on va bien profiter ! »