Partager
À 15h30 ce jeudi, ARKEA PAPREC s’élancera pour 48 heures de navigation dans le cadre du Défi Azimut. L’occasion pour Sébastien Simon de renouer avec la compétition à moins de 60 jours du Vendée Globe. Dans des conditions qui s’annoncent légères, les 19 Imoca engagés effectueront un triangle d’environ 500 milles dans le Golfe de Gascogne.

Entre jeudi et samedi, les monocoques parcourront environ 500 milles. Ils devront virer un premier point GPS situé dans l’Ouest du golfe de Gascogne pour ensuite descendre au Sud-Est vers un second point au large d’Arcachon avant de remonter plein Nord vers l’île de Groix

 

 SÉBASTIEN SIMON, QUELQUES HEURES AVANT LE DÉPART

« Nous allons faire pas mal de reaching en début de course puis du près pour rentrer à Lorient. Le parcours va être ajusté en fonction de la météo pour que nous arrivions dans la journée de samedi. Les conditions s’annoncent belles avec du soleil, peu de mer, une dizaine de nœuds de vent en moyenne. Ça promet d’être assez léger mais ça me va bien. Je vais y aller petit à petit pour retrouver confiance en mon bateau. Je suis content de faire cette répétition générale avant le Vendée Globe. »

J’ai hâte de retrouver cet esprit de compétition, les adversaires autour de moi, le goût de la course. J’attends ce moment depuis longtemps.

 

Runs - Defi Azimut © Martin Viezzer / Arkea Paprec